Versant sombre de l’utopie, la dystopie a le vent en poupe dans le monde des séries, notamment grâce au succès récent de la série La servante écarlate.

servante ecarlate

 

Qu'est-ce qu'une dystopie ?

La dystopie est un sous-genre de la science-fiction qui dépeint une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Elle peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. Elle invite les spectateurs dans des mondes beaucoup plus réalistes, où les auteurs tentent de nous mettre en garde contre les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque. Elle décrit des mondes où les idéaux sont bloqués et les libertés individuelles sont réduites voire supprimées. 

Issue du monde littéraire, la dystopie a été popularisée avec des romans devenus des classiques du genre dystopique tels que Le Meilleur des mondes (1932) d'Aldous Huxley, Ravage (1943) de René Barjavel, 1984 (1949) de George Orwell, Fahrenheit 451 (1953) de Ray Bradbury, La Planète des singes (1963) de Pierre Boulle, ou encore La Servante écarlate (1985) de Margaret Atwood.

L'impact de ces romans sur la science-fiction a souvent amené à qualifier de dystopie toute œuvre d'anticipation sociale décrivant un avenir sombre.

 

Les séries dystopiques

Un grand nombre de séries tentent de dépeindre des sociétés où les populations sont hiérarchisées et cloisonnées.

netflix trois pour cent

 

3%
Par exemple, dans 3%, mini-série brésilienne, la population est de plus en plus pauvre. La seule chance de s’enrichir et de faire partie de l’élite est de passer plusieurs épreuves physiques et psychologiques, mais seuls 3% réussissent.

 


Dans Trépalium, série française, la société est séparée par un mur. D’un côté, les ¾ de la population : les chômeurs. De l’autre se trouvent les travailleurs.
Pour Katia Raïs, productrice de la série : " L’idée est de prendre à chaque fois un symptôme du monde d’aujourd’hui et de le transformer dans un monde de demain "

underthedome

 

Under the Dome

La séparation dans la société est materialisée par un dôme dans la série tirée des romans de Stephen King. Un matin, les habitants d’une petite ville du Maine se retrouvent separés du monde par un dôme invisible. Dès lors se crée une nouvelle façon de fonctionner ensemble.

 

 Enfin dans La servante écarlate, c’est la place des femmes dans la société qui est interrogée en imaginant un monde où elles seraient réduites à un rôle bien déterminé : celles qui enfantent, celles qui sont des domestiques, celles qui sont des épouses.

 

Signature mail Voyage en serie
Coup de cœur de la MDO

 

Versant sombre de l’utopie, la dystopie a le vent en poupe dans le monde des séries, notamment grâce au succès récent de la série La servante écarlate.

servante ecarlate

 

Qu'est-ce qu'une dystopie ?

La dystopie est un sous-genre de la science-fiction qui dépeint une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Elle peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. Elle invite les spectateurs dans des mondes beaucoup plus réalistes, où les auteurs tentent de nous mettre en garde contre les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque. Elle décrit des mondes où les idéaux sont bloqués et les libertés individuelles sont réduites voire supprimées. 

Issue du monde littéraire, la dystopie a été popularisée avec des romans devenus des classiques du genre dystopique tels que Le Meilleur des mondes (1932) d'Aldous Huxley, Ravage (1943) de René Barjavel, 1984 (1949) de George Orwell, Fahrenheit 451 (1953) de Ray Bradbury, La Planète des singes (1963) de Pierre Boulle, ou encore La Servante écarlate (1985) de Margaret Atwood.

L'impact de ces romans sur la science-fiction a souvent amené à qualifier de dystopie toute œuvre d'anticipation sociale décrivant un avenir sombre.

 

Les séries dystopiques

Un grand nombre de séries tentent de dépeindre des sociétés où les populations sont hiérarchisées et cloisonnées.

netflix trois pour cent

 

3%
Par exemple, dans 3%, mini-série brésilienne, la population est de plus en plus pauvre. La seule chance de s’enrichir et de faire partie de l’élite est de passer plusieurs épreuves physiques et psychologiques, mais seuls 3% réussissent.

 


Dans Trépalium, série française, la société est séparée par un mur. D’un côté, les ¾ de la population : les chômeurs. De l’autre se trouvent les travailleurs.
Pour Katia Raïs, productrice de la série : " L’idée est de prendre à chaque fois un symptôme du monde d’aujourd’hui et de le transformer dans un monde de demain "

underthedome

 

Under the Dome

La séparation dans la société est materialisée par un dôme dans la série tirée des romans de Stephen King. Un matin, les habitants d’une petite ville du Maine se retrouvent separés du monde par un dôme invisible. Dès lors se crée une nouvelle façon de fonctionner ensemble.

 

 Enfin dans La servante écarlate, c’est la place des femmes dans la société qui est interrogée en imaginant un monde où elles seraient réduites à un rôle bien déterminé : celles qui enfantent, celles qui sont des domestiques, celles qui sont des épouses.

 

Signature mail Voyage en serie
Coup de cœur de la MDO

 

La servante écarlate


handmaids taleLa servante écarlate
Bruce Miller
2017 (1 saison - en cours)

La fécondité est en chute libre dans la République de Gilead (nouveau nom donné aux Etats-Unis) gouvernée par des hommes, fanatiques religieux. Au prétexte de protéger le peuple, les libertés individuelles sont restreintes dans ce nouveau monde surtout pour les femmes. Il ne reste que quelques femmes qui ne soient pas stériles appelées les "Handmaid". Elles sont alors assignées dans des maisons de dirigeants pour leursdonner des enfants. Ce sont les servantes écarlates, reconnaissables à leur tenue rouge. L'une d'elles, Offred, tente de survivre dans ce monde en se raccrochant à sa vie d'avant...

Une adaptation terrifiante de “La Servante écarlate” de Margaret Atwood, évocation d'une société futuriste où les femmes sont réduites au rang d'esclaves sexuelles. Captivante, dérangeante, politique.

OPAC Recherche Simple

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.