Si la civilisation a toujours compté des sociétés criminelles en son sein, la naissance de la plupart des syndicats du crime contemporains semble remonter au 17e siècle. Basant d’abord leurs activités sur le contrôle des jeux et de la prostitution, ces structures crapuleuses ont eu le temps de se diversifier et ont largement profité de l’ère industrielle pour prospérer. Si bien qu’au courant du 20e siècle, leur puissance et leur influence semblent incontrôlables. Présents dans tous les continents, hermétiques et secrets, obéissant à des valeurs et des règles leur étant propres, organisés de façon entrepreneuriale, ces groupes constituent de véritables états au sein des états. Ils sont à la fois objet de répulsion et de fascination.

peaky

Peaky Blinders (depuis 2013)


Des rues aux salles obscures : Un matériel de premier choix pour la fiction

L’Amérique des années 30 voit l’apparition de la première vague de films de gangsters où l’admiration du public pour cette nouvelle forme d’aristocratie urbaine se heurte aux pouvoirs publics et à la censure qui ne se privent pas d’écorner la légende dorée.


Désuétude et renaissance

C’est la fin de la Prohibition qui signe le glas de l’âge d’or du gangstérisme américain. Le public lui préférera progressivement le film noir, nouveau genre en vogue. Il faudra alors attendre plusieurs décennies, et notamment l’émergence du « Nouvel Hollywood » (Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Brian De Palma) pour que le genre retrouve ses lettres de noblesse. Plus introspectives, plus fouillées que la 1ère vague, ces productions mettent en avant de nouvelles formes de criminalité et de nouveaux réseaux comme le trafic de drogue.

 

Années 90 : Les premières séries sur les syndicats du crime

Les séries suivent alors le mouvement de cette tradition cinématographique. Les premières séries dédiées aux syndicats du crime sont ardues et suivent le même principe que la vague de séries à anti-héros des années 90 (lien vers l’article). Il est difficile de ne pas évoquer, à nouveau, Oz et Les Soprano, premières séries à explorer les syndicats du crime américains, et ce de manière décomplexée, complexe, et frontale.


Années 2000 à nos jours : L’envol

Avec l’essor des séries de ces dernières années, on compte une production honorable et diversifiée qui bénéficie elle aussi d’une qualité scénaristique et des coûts de productions propres aux séries contemporaines. Elles se caractérisent souvent par des fresques aussi passionnantes que sanglantes. Si certaines sont centrées sur la prohibition (Boardwalk Empire, Peaky blinders) interrogeant ainsi ce pan trouble de l’histoire, d’autres se focalisent sur des criminalités plus contemporaines (Narcos, Sons of anarchy, Gomorra).

 

Signature mail Voyage en serie à découvrir :

Si la civilisation a toujours compté des sociétés criminelles en son sein, la naissance de la plupart des syndicats du crime contemporains semble remonter au 17e siècle. Basant d’abord leurs activités sur le contrôle des jeux et de la prostitution, ces structures crapuleuses ont eu le temps de se diversifier et ont largement profité de l’ère industrielle pour prospérer. Si bien qu’au courant du 20e siècle, leur puissance et leur influence semblent incontrôlables. Présents dans tous les continents, hermétiques et secrets, obéissant à des valeurs et des règles leur étant propres, organisés de façon entrepreneuriale, ces groupes constituent de véritables états au sein des états. Ils sont à la fois objet de répulsion et de fascination.

peaky

Peaky Blinders (depuis 2013)


Des rues aux salles obscures : Un matériel de premier choix pour la fiction

L’Amérique des années 30 voit l’apparition de la première vague de films de gangsters où l’admiration du public pour cette nouvelle forme d’aristocratie urbaine se heurte aux pouvoirs publics et à la censure qui ne se privent pas d’écorner la légende dorée.


Désuétude et renaissance

C’est la fin de la Prohibition qui signe le glas de l’âge d’or du gangstérisme américain. Le public lui préférera progressivement le film noir, nouveau genre en vogue. Il faudra alors attendre plusieurs décennies, et notamment l’émergence du « Nouvel Hollywood » (Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Brian De Palma) pour que le genre retrouve ses lettres de noblesse. Plus introspectives, plus fouillées que la 1ère vague, ces productions mettent en avant de nouvelles formes de criminalité et de nouveaux réseaux comme le trafic de drogue.

 

Années 90 : Les premières séries sur les syndicats du crime

Les séries suivent alors le mouvement de cette tradition cinématographique. Les premières séries dédiées aux syndicats du crime sont ardues et suivent le même principe que la vague de séries à anti-héros des années 90 (lien vers l’article). Il est difficile de ne pas évoquer, à nouveau, Oz et Les Soprano, premières séries à explorer les syndicats du crime américains, et ce de manière décomplexée, complexe, et frontale.


Années 2000 à nos jours : L’envol

Avec l’essor des séries de ces dernières années, on compte une production honorable et diversifiée qui bénéficie elle aussi d’une qualité scénaristique et des coûts de productions propres aux séries contemporaines. Elles se caractérisent souvent par des fresques aussi passionnantes que sanglantes. Si certaines sont centrées sur la prohibition (Boardwalk Empire, Peaky blinders) interrogeant ainsi ce pan trouble de l’histoire, d’autres se focalisent sur des criminalités plus contemporaines (Narcos, Sons of anarchy, Gomorra).

 

Signature mail Voyage en serie à découvrir :

Peaky blinders

Signature mail Voyage en serie

Coup de coeur de l'équipe

 

peaky blinders

Peaky blinders
Steven Knight
4 saisons (Depuis 2013)

Oui, ils ont réellement existé. Oui, ils ont fait couler beaucoup de sang et ont constitué l’un des pires gangs britannique de la fin du 19e siècle à la première moitié du 20 e siècle. Les « Peaky blinders » (Que l’on pourrait traduire en français par « Visières aveuglantes », surnom hérité de leur propension à truffer les visières de leurs casquettes de lames de rasoirs...) régnaient en maîtres sur la ville ouvrière de Birmingham, pourtant peu avare en groupes criminels organisés. Cette série, parmi les plus en vue du moment, suit le parcours et la fulgurante ascension de la bande. Superbement réalisée, et dotée d’acteurs de grand talent, Peaky blinders compte déjà parmi les références immuables du genre.

OPAC Recherche Simple

Sons of anarchy

sons of anarchySons of anarchy
Kurt Sutter
7 saisons (2008-2014)

L’équipe responsable de The Shield frappe fort à nouveau avec cette série narrant les péripéties sanglantes d’un gang de bikers. Au programme : trafics multiples, règlements de comptes, loi du silence, courses poursuites endiablées, et tensions familiales. Idéale pour avoir une vue d’ensemble sur le crime organisé américain contemporain, la série se pose également en une réinterprétation moderne du Hamlet de Shakespeare.

 

OPAC Recherche Simple

Mob city

Mob City Mob city
Frank Darabont
1 saison (2013)

À lui seul, le parrain de la mafia Mickey Cohen semblait incarner toute la violence et la corruption du Los Angeles d’après-guerre, qu’il contrôlait d’une main de fer. Si certains films (Gangster squad, L.A confidential) ont déjà évoqué cette figure crapuleuse, la présente série s’attarde un peu plus à en esquisser le portrait. Et ce notamment à travers l’affrontement meurtrier, qui l’opposa avec les forces de police.

 

Boardwalk empire

boardwalk empireBoardwalk Empire
Terence Winter
5 saisons (2010-2014)


Dans les années 1920, à Atlantic City, le trésorier du comté Enoch « Nucky » Thompson détient le véritable pouvoir sur la ville. Il décide de se lancer dans le trafic illégal d'alcool au moment où débute la Prohibition. Nucky Thompson étend progressivement son réseau mais ne tarde pas à rencontrer la concurrence de trafiquants d'autres villes tels que Lucky Luciano, Al Capone et Meyer Lansky.

Cette série est réalisée avec talent, et a été largement plébiscitée particulièrement pour son style visuel, sa représentation des personnages historiques et l'interprétation de Steve Buscemi. Boardwalk Empire détaille ce parcours tumultueux, et s’impose en un magistral ballet sanglant et flamboyant.

OPAC Recherche Simple

Narcos

narcosNarcos
Chris Brancato, Carlo Bernard, Doug Miro
3 saisons (Depuis 2015)

Avec Al Capone, le colombien Pablo Escobar constitue la figure la plus connue du gangstérisme du 20 e siècle. Parrain absolu du trafic de cocaïne des années 70 au début des années 90, Pablo Escobar gravit un à un les échelons du crime. Celui qui démarra son parcours comme voleur de voitures, finit par acquérir la puissance d’un homme d’état.
Loin d’un simple biopic de Pablo Escobar, Narcos retrace la lutte acharnée des États-Unis et de la Colombie contre le cartel de la drogue de Medellín, l’organisation la plus lucrative et impitoyable de l’histoire criminelle moderne. En multipliant les points de vue — policier, politique, judiciaire et personnel — la série dépeint l’essor du trafic de cocaïne et le bras de fer sanglant engagé avec les narcotrafiquants qui contrôlent le marché avec violence et ingéniosité.

Mafiosa

MafiosaMafiosa : Le clan
Hugues Pagan
5 saisons (2006-2014)
MDO

Difficile de parler de syndicats du crime dans le contexte français. On évoque plus le « Milieu », des groupes criminels trop indépendants et distincts les uns des autres, pour ressembler à l’uniformité entrepreneuriale que constituent les mafias. Néanmoins le cas du crime organisé Corse interroge les spécialistes de la question. L’occasion de se faire une idée avec cette série française, où suite à l’assassinat de son oncle, une jeune femme se voit confier la tête d’un clan criminel. Devant s’imposer dans un monde quasi exclusivement masculin, elle n’hésitera pas à user de méthodes atroces pour asseoir son autorité, et faire prospérer ses activités.

Top boy

top boyTop boy
Ronan Bennett
3 saisons (Depuis 2011)

On dit cette série anglaise proche de Sur Ecoute, avec laquelle elle partage un réalisme quasi documentaire et le goût de la sociologie. Dans Top boy, on suit le quotidien anxiogène d’un caïd de la drogue d’une cité londonienne. Un monde sans merci et fluctuant, où pour se prévenir de la police et des assauts de la concurrence, mieux vaut garder la tête froide.

 

Gomorra

gomorraGomorra
Roberto Saviano
2 saisons (Depuis 2014)

Au commencement, il y avait l’ouvrage éponyme (2007) de Roberto Saviano. Cette enquête dénonçait les effets ravageurs de la Camorra, et son emprise néfaste sur la ville de Naples. Ce qui a signé l’arrêt de mort de son auteur, étant clairement menacé d’assassinat par l’organisation mafieuse. Cette série reprend la trame du livre, explorant le monde inhumain et ultraviolent du crime organisé italien. On y suit la mutation brutale d’un clan criminel, déchiré entre le respect de ses traditions et la versatilité propre au monde contemporain.

 

 

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.