Voyage en… Série : Le fantastique (4/12)

Imprimer

 

Le fantastique

 

Le mystère au coeur de l’histoire 

got

Visuel de la série Game of Thrones (Depuis 2011) de Mark Huffam et Frank Doelger

 

Le fantastique : entre macabre et merveilleux

Héritier direct du roman gothique, le genre fantastique est dans un premier temps un mouvement littéraire en vogue dans l’Europe et l’Amérique du 19ème siècle. Puisant sa source dans des folklores et mythologies diverses, on peut le définir comme étant une intrusion du surnaturel dans un cadre réaliste. Le merveilleux, le macabre, et l’horrifique y sont récurrents. Au cours du 20ème siècle, le genre fut adopté par la plupart des médias culturels émergents, et donna naissance à de nombreux dérivés, comme notamment l’épouvante et l’héroïc fantasy.

Mal considéré, mais populaire dès son apparition, le genre fantastique fera une entrée fracassante au cinéma, et ce dès le début du 20ème siècle. De George Méliès à l’expressionisme allemand. C'est toute une culture fantastique qui se développe, marquant durablement l’imaginaire des spectateurs. Ce phénomène s’exportera très rapidement aux Etats-Unis, et connaîtra le succès plus particulièrement durant les années de la grande crise. Plus axée sur l’épouvante, le cinéma fantastique américain convoquera des figures classiques du genre, telles que les vampires, loups-garous, démons, momies, et spectres.

Cependant, à partir de la fin de la seconde guerre mondiale, le fantastique s’essouffle. Le public commence sérieusement à se lasser de voir toujours les mêmes personnages, dans des récits qui se ressemblent à peu près tous. Au même moment, du côté des producteurs et des scénaristes, l’abandon de l’ésotérisme pur laisse place à un renforcement du réalisme avec l’introduction de l’ironie. Cette époque coïncide avec l’apparition des séries télévisées.

 

Les premières séries télévisées fantastiques

Les premières séries télévisées fantastiques trouvent très vite leur public. C’est le temps de l’hybridation, comme en témoignent La quatrième dimension (1959), Au-delà du réel (1963), et Doctor Who (1963), séries à cheval entre le fantastique et la science-fiction. En France la situation est équivoque puisque que les séries fantastiques phares de l’époque comme La brigade des maléfices (1971) et Belphégor ou le fantôme du Louvre (1965), piochent largement dans les codes du polar.

Au cours des années quatre-vingt, le genre s’essouffle à nouveau. La surproduction du fantastique, l’utilisation du gore au détriment de l’angoisse, et l’impression que toutes les ficelles ont été tirées, sont autant de facteurs qui font naître un désintérêt croissant du grand public. Il faudra attendre le courant des années quatre-vingt-dix, pour que le fantastique renaîsse de ses cendres. Cela peut s’expliquer par la popularité des œuvres de Stephen King auprès du public adolescent, mais également par l’arrivée de deux séries importantes : Twin Peaks (1990) et Buffy contre les vampires (1997). Elles bouleversent les codes du fantastique et des séries télévisées, en intégrant et mettant en perspective les réalités sociales de l’époque. Le succès est de taille et ouvre la porte à une production conséquente.

 

Un genre qui n'est pas prêt de s'essouffler

Ce nouveau genre, recyclant les recettes du succès de ses ainées, a su captiver son auditoire en ancrant plus profondément la critique sociétale et les rapports qui en découlent. Ainsi dans The walking dead, l’invasion massive de zombies n’est qu’un prétexte pour étudier les comportements d’un groupe plongé en situation de crise. Il en va de même avec la série Games of Thrones, dont l’univers héroïco fantaisiste avec ses luttes de pouvoir réalistes aux échos contemporains qui lui a permis de s’imposer auprès d'un public bien plus large que celui des amateurs du genre.

Désormais, le fantastique occupe une place prépondérante dans l’univers des séries télévisées. Bénéficiant de coûts de productions importants, elles peuvent désormais concurrencer sans peine la production cinématographique. Face au succès rencontré, et à la constante capacité de l’homme à vouloir imaginer des réalités parallèles et résoudre ses peurs face à l’inconnu. Il va sans dire que le genre à encore de beaux jours devant lui.

 

  

Signature mail - Voyage en serie
   4 références à découvrir :

 

buffy

 Buffy contre les vampires

Joss Whedon

7 saisons (1997-2001)

Dans une ville fictive américaine, des forces maléfiques conspirent pour nuire à l’humanité. La jeune Buffy Summers, dépositaire d’un don lui permettant de lutter contre les engeances occultes, est bien déterminée à leur mettre des bâtons dans les roues. Voici, en bref, la trame de cette série pionnière du genre, énorme succès lors de sa diffusion, et dont les codes qui mélangent les recettes classiques de l’épouvante avec celles des comédies adolescentes, font encore actuellement foi.

 

penny dreadful eva posterPenny dreadful

John Logan

3 saisons (2014-2016)

Londres, fin du 19ème siècle. D’horribles entités maléfiques sèment la mort et la désolation sur leur passage. Face à ces assauts, une ligue majoritairement composée d’individus aux capacités surnaturelles finit par se dresser. Vampires, sorcières, démons, et adorateurs du Diable, auront du souci à se faire. Une série bien réalisée, dotée d’un casting étoilé (Eva Green, Timothy Dalton),  et qui, à défaut d’être très originale, convoque toutes les figures classiques de la littérature fantastique.

OPAC Sélection de notices

 

les-revenants-affiche

Les revenants

Fabrice Gobert

2 saisons (2012-2015)

Succès critique et public, comptant parmi les séries françaises s’exportant le mieux à l’étranger, Les revenants a su réinventer les codes du genre. Dans une petite ville d’Alsace sans histoires, des personnes décédées reviennent brusquement à la vie. Désorientées, elles tentent de retrouver une place, dans une société qui les a oubliés. Cela ne sera pas sans conséquences.

 OPAC Sélection de notices

 

twinpeaksTwin peaks

David Lynch

2 saisons (Depuis 1990)

Dans l’univers des séries, il y a eu un avant et un après Twin Peaks. Dynamitant toutes les conventions existantes, le réalisateur David Lynch a importé son style étrange, psychanalytique, implicite et dérangeant à l’univers du polar. L’enquête d’un agent du FBI concernant le meurtre d’une jeune lycéenne, présente des ambiguïtés proches du surnaturel. Le mystère se dissipera peut-être, avec l’arrivée de la troisième saison, dont l’annonce a déjà suscité des réactions très enthousiastes.

 

 

Signature mail - Voyage en serie Le clin d’œil de l’équipe : De la littérature à la télévision

 

 

 leftoversThe leftovers

Tom Perrotta, Damon Lindelof

Adapté du roman Les disparus de Mapleton de Tom Perrotta

3 saisons (Depuis 2012)

Primée à plus d’un titre, The leftovers joue sur des peurs irrationnelles, donc imprévisibles. Dans un monde où 2% de la population disparaît sans aucune explication, et sans laisser de traces, il est difficile de se projeter dans l’avenir. Comme partout ailleurs, la petite ville de Mapleton ne sera pas épargnée. C’est en son sein, trois années plus tard, que des agissements liés à une secte mettront à mal l’équilibre communautaire.

 OPAC Sélection de notices

 

True BloodTrue blood

Alan Ball

Adapté de la saga romanesque La communauté du Sud de Charlaine Harris

7 saisons (2008-2014)

L’action se déroule en Louisiane, où l’existence des vampires est connue. L’invention d’une forme de sang synthétique, permet à ces derniers de cohabiter en paix avec les humains. Un ensemble de meurtres barbares, va mettre à mal les rapports entre les deux espèces. Une série à succès qui a redéfini les codes du fantastique, pour en faire une allégorie aux tensions communautaires américaines.

 OPAC Sélection de notices

 

waywardsWayward Pines

Chad Hodge

Adapté de la saga romanesque Wayward Pines de Chad Hodge

2 saisons (Depuis 2015)

L’itinéraire d’un agent des services secrets, piégé dans une ville hors du temps, alors qu’il enquête sur la disparition de deux de ses collègues. Dans ces lieux étranges et coupés de tout, il tentera de trouver des réponses à ses nombreuses questions, ainsi qu’une échappatoire.

  OPAC Sélection de notices

 

11.22.6311.22.63

Kevin Macdonald

Adapté du roman 22.11.63 de Stephen King

1 saison (2016)

Dans cette mini-série, adaptée du roman à succès de Stephen King, le spectateur suit les péripéties mouvementées de Jake Epping. Bénéficiant d’une machine à voyager dans le temps, ce professeur d’anglais se rendra dans l’Amérique des années soixante. Son but : Empêcher l’assassinat du président Kennedy. Une tâche qui se révélera encore plus ardue lorsque Jake prendra conscience que la moindre de ses actions dans le passé peut conséquemment impacter le futur.

 

game-of-thrones-l-integrale-des-saisons-1-a-4-dvdGame of Thrones

Mark Huffam, Frank Doelger

Adapté de la saga romanesque Games of Thrones de George R. R. Martin

6 saisons (Depuis 2011)

Dans le royaume de Westeros, tandis que des forces occultes oubliées se réveillent, les clans seigneuriaux se livrent une lutte impitoyable, atroce, et  ignominieuse pour la conquête du pouvoir. Ultra plébiscitée, ambitieuse, et dantesque, cette fresque héroïco fantaisiste décomplexée et violente a su conquérir un public plus large que les amateurs du genre. Un must aussi incontournable qu’inoubliable.

OPAC Sélection de notices

twdThe Walking dead

Frank Darabont, Robert Kirkman

Adapté de la bande dessinée The Walking dead de Robert Kirkman

7 saisons (Depuis 2010).

 Dans un monde où les morts sortent de leur tombe, avec la fâcheuse intention de dévorer les vivants, la société s’est écroulée. Pour les survivants, il faudra apprendre à survivre et à adapter ses valeurs aux nouvelles réalités de la vie. D’autant qu’il apparaît rapidement qu’au concours des atrocités commises, les morts vivants sont loin d’être les meilleurs. Une série à grand succès, prenante et réaliste, parabole sans tact de la déliquescence des sociétés modernes.

  OPAC Sélection de notices


Extrait de la série House of cards (Depuis 2013) de Beau Willimon

AddThis Social Bookmark Button